image

La plus haute tour d’habitation 100% bois en Amérique

Ville innovante, Québec a une nouvelle raison de bomber le torse. Depuis peu, elle accueille la plus haute tour d’habitation érigée entièrement en bois dans l’ensemble de l’Amérique. Le bâtiment aux vertus économiques et écologiques attire déjà les regards vers l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres.

Le projet baptisé Origine fait également la fierté de ses promoteurs membres du Consortium NEB, composé de Nordic Structures, EBC Construction et Blouin Architectes / Synchro Immobilier. Le bâtiment 92 condos sur 13 étages, dont 12 construits essentiellement de bois massif, constitue une vitrine pour la construction à structure de bois en hauteur.

«Cette réalisation trace la voie à d’autres constructeurs et suscite l’intérêt de toute la planète bois. Des délégations d’entrepreneur de l’Ontario, de l’Ouest canadien, des États-Unis, ainsi que de France et de Turquie sont venues visiter notre chantier. En plus de l’extrême solidité du concept, ils ont pu apprécier sa légèreté, sa rapidité d’exécution et ses qualités environnementales», explique Frédéric Verreault, porte-parole de Nordic Structures.

Origine se veut une tour en bois érigée sur une fondation et un stationnement souterrain en béton. Sur le point d’être complétée pour livraison en septembre 2017, sa construction repose sur l’assemblage de pièces de bois lamellé et croisé. Celles-ci sont ensuite transportées et imbriquées l’une dans l’autre sur le chantier, avant d’être vissées. On obtient un squelette plus solide, flexible et même résistant au feu, contrairement à ce qu’on peut penser, que le béton.

L’aspect novateur du projet de construction a été appuyé par Ressources naturelles Canada. Le ministère fédéral a versé plus de 1,2M$ pour couvrir les besoins en recherche et développement, afin de développer la filière de la construction en bois de grande hauteur. Cet aide a permis de mettre au point la technologie utilisée pour ce concept structural innovant et d’assurer la viabilité du projet. Le savoir-faire a déjà été mis à contribution dans un autre complexe multirésidentiel tout bois. Moins élevé, Arbora est de plus grande ampleur comptant 450 unités dans le quartier Griffintown à Montréal.

«Cette démonstration technologique donne le coup d’envoi à une nouvelle filière industrielle prometteuse qui répond aux impératifs de la construction durable. Non seulement il est de notre intention d’obtenir l’accréditation LEED, mais également, ce concept ouvre une porte à un nouveau débouché. L’industrie du bois pourra en tirer avantage, en attendant la résolution de la crise du bois d’œuvre qui s’amorce avec les États-Unis», observe André Huot, directeur du développement chez Nordic Structures.

Source: François Cattapan, redaction_quebec@tc.tc. Photo TC Média